Err

Au bout du champ, il y a une maman..

Au bout du champ, il y a une maman..

... Une Maman de deux enfants...

Quand nous sommes arrivé dans le Nord, mon avenir professionnel était un peu flou. Je venais de passer beaucoup de temps à la maison, l'organisation était bien rodée, Nicolas pouvait partir travailler sereinement en sachant que tout roulait à la maison. Seulement j'avais besoin de faire autre chose, de faire quelque chose pour moi, de pouvoir moi aussi m'épanouir..

Comment conjuguer nos deux emplois du temps avec nos enfants.. La question que chaque parent se pose à un moment ou un autre..

Nicolas est en déplacement au minimum trois jours par semaine, il était clair qu'il fallait que je puisse me rendre disponible, les enfants sont encore petits.

Mon enfance, je l'ai passée au milieu des champs. Mes parents nous ont inculqué à ma sœur et moi qu'il fallait travailler pour réussir, que tout était possible si on s'en donne les moyens, que tout ne tombe pas du ciel..

Je les remercie encore aujourd'hui de m'avoir appris la valeur du travail.

En faite je pense que j'étais faite pour cette reconversion.. J'ai toujours aimé ça. J'aime entreprendre et être son propre patron c'est stressant mais ça a des avantages aussi... J'accompagne les enfants aux sorties scolaires, je peux m'investir (un peu) dans la vie de la classe. Mais il y a des contreparties, pas de vacances l'été pour moi par exemple, Nicolas part seul avec les enfants.

Tout n'est pas toujours tout rose mais franchement ça en vaut la peine.

Reprendre l’exploitation me permet de les avoir avec moi, un peu comme quand j'étais petite, de les faire participer et pour moi, c'est un retour aux sources et finalement faire ce que j'ai toujours aimé.

Il faut être honnête, l'organisation au quotidien est parfois sportive mais on s'en sort. Papy choux est avec moi, alors quand il y a urgence on s'arrange.

Cette histoire est une véritable affaire de famille, une bien belle aventure où tout le monde est impliqué.

Tout ça pour dire qu'il faut y croire, que tout est possible, que l'on peut être une maman et entreprendre, que l'on peut être une maman et changer radicalement de vie, que l'on peut être une femme et soulever des montagnes...

Pour en savoir encore un peu plus, voici mon interview pour Emoi Emoi.


http://www.emoi-emoi.com/mag/portraits/marion-maman-poule-de-gabriel-6-ans-et-demi-et-de-capucine-5-ans/

Le 1er mars tout va véritablement commencer.. Je ne serai plus salariée mais associée... A suivre...



Rédigé le  14 juillet 2017 21:45  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site