Err

Au bout du champ, il y a une reconversion

Au bout du champ, il y a une reconversion

... Des Ressources Humaines à l'agriculture, du tailleur au tracteur...

Après mon Bac ES, une première année de psycho, je suis partie dans le Droit et les Ressources Humaines.

Une première expérience en Banque Privée sur Marseille, j'arrive à Paris et j'intègre un grand Cabinet de recrutement.

Vous connaissez les raisons qui m'ont conduite à ce changement de vie mais qui dit changement de vie dit nouveau métier, dit nouvelles compétences...

Hors, on ne reprend pas une exploitation agricole comme ça.

Si on m'avait dit que ça serait si compliqué..., en même temps il en faut plus pour me décourager! (J'en ai quand même bien ch**).

Quatre années de démarches qui aboutiront dans quelques semaines. Malgré mon Bac+4 je me suis vite rendue compte que les choses n'étaient pas si simple car je n'avais pas de capacité agricole.

Forcément on ne s'improvise pas agricultrice tout comme on ne s'improvise pas boulanger. J'ai donc du reprendre mes études pour obtenir cette fameuse capacité agricole, une formation pour adultes que j'ai faite sur un an à distance pour pouvoir continuer à m'occuper des enfants.

Une année d'étude, un enrichissement personnel, des rencontres formidables et un diplôme en poche. Noel 2015, j'étais diplômée. j'étais fière de moi, une première étape de franchie, un premier pas officiel dans cette nouvelle vie.

Je me suis ensuite lancée dans le parcours JA (jeunes agriculteurs), c'est un dispositif qui me permet de demander les aides nationales à l'installation.

Tout ça pour dire que l'on peut être une femme et une maman et se reconvertir. Tout est possible. (petite pensée pour mes amies qui se reconnaîtront ).

Organisation... la clé du succès!

Il faut y croire et se donner les moyens, on pleure souvent mais ou final ça n'est que du positif (ou presque).

Je pense  que ça doit être un projet de couple et même de famille. Hier soir, Gabriel, a lu les quelques mots le décrivant sur le blog, il est en CP est sa lecture n'est pas encore très fluide mais quel joie pour moi de voir son visage s'illuminer en lisant l'article. Il avait compris le sens de mes mots et là, tu te dis que tu as fait le bon choix, qu'il est content et qu'il te soutient.

A mon sens, il est important se s'entourer de personnes compétentes et avoir un regard extérieur, un juriste, un banquier, un centre de gestion...

Le plus difficile est de se lancer, après tu suis le mouvement des démarches administratives, les unes après les autres. Tu passes ton temps à tout remettre en question (toi même tu sais), tu pleures souvent (non non chéri ça n'est pas les hormones). Mais tu tiens et tu continues d'avancer des projets plein la tête...

A suivre... se reconvertir avec des enfants en bas âge...


Rédigé le  14 juillet 2017 21:53  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site